WAF! Présente BB BRUNES PARTY!


« NICO TEEN LOVE » / NOUVEL ALBUM, 16 NOVEMBRE 2009
www.myspace.com/bbbrunes


JEAN-LUC WAF! : TINY VIPERS



TINY VIPERS
Gothique / Acoustique / Ambiance – SEATTLE, Washington / Etats-Unis

Seconde déesse au triptyque des folk furieuses, Tiny Vipers , déjà responsable d’un envoûtant « Hands across the void », joue dans un autre registre: celui des guerrières sans peur et sans reproche.

C’est avec pour seules armes sa guitare sèche comme son coeur et sa voix incantatoire qu’elle nous emmène sur des territoires inexplorés, sans issue, où seule une mort certaine vient nous consoler des sursauts de nos âmes.

Ce disque est âpre, linéaire, accumulant les arpèges robotiques et délicats , comme si elle se faisait passeuse de douleurs. Ce ne pas elle qui chante, déclame, souffre, c’est le flot des coeurs perdus qui s’exprime à travers son corps. Et pourtant, ses compositions sont lumineuses, guérisseuses, nimbées d’une douce violence. « Dreamer » ou « Life on earth », par exemple sont comme des étoles de soies contre le mal-être, c’est prodigieux, classe, gothique sans le vouloir et pas si éloigné, finalement, des univers de Bowie, Lynch, Laurie Anderson ou encore d’une Cat Power première version, époque « Myra Lee » ou « Dear Sir »….

Tiny Vipers, ça ressemble à de la folk traditionnelle, ça a le goût de la folk traditionnelle mais c’est bien plus que ça: un voyage hors du temps, un aller simple vers une terre brûlée, un cauchemar éveillé dont on ne voudrait jamais vouloir s’évader.

Bienvenue en pays inconnu : cette fille qui chante en regardant ses pieds est tout simplement la plus belle révélation de ces derniers mois et une conteuse vénéneuse et sans concessions. Only grace can save music!

http://www.myspace.com/tinyvipersss


JEAN-LUC WAF!: SHARON VAN ETTEN


Dans le flot des jeunes demoiselles à guitares et chemises bûcheron se détache une sainte trilogie dont WAF! raffolk … nous commençerons par Sharon Van Etten.

Elle vient de sortir son second disque (le premier pour nous, pauvres européens) mais, à l’instar d’une Alela Diane, sa voix semble nous avoir toujours accompagnée les nuits de brumeuse solitude… Cette fluette demoiselle se pare d’une grâce inégalée cette année pour nous abreuver, pauvres pêcheurs, d’une folk lancinante, rêvée, sur le fil, une folk d’équilibriste qui chavire nos âmes par sa beauté pure et métallique, sa limpidité, sa classe éclatante. Il vous suffit de tendre l’oreille pour vous apercevoir que « For You » et « Keep » sont sans conteste les plus belles perles que nous ait offert 2009. Révélée aux States, encore relativement méconnue sur nos terres, Miss Van Etten et sa gueule de Jean Seberg sous Xanax est probablement (sûrement) la gardienne des coeurs brisés de cet automne.

WAF! ne pouvait laisser passer cela…ce serait un crime contre l’humanité désenchantée.


http://www.myspace.com/sharonvanetten